Call Us : +98-21-22578341-50

TRAVEL TO IRAN

FIND THE TOURS BY CITY


East Azarbayjan

East Azarbayjan

Principaux cantons et villes : Ahar, Hashtrood, Marand, Maraqeh, Mianeh, Tabriz, etc…

Principaux Attraits : Mosquée Arg, Château Babak, Edifice Eil Goli, Mosquée Kabood, Village de Kandovan, Lac Orumieh, Sommets Sahand, Eglise St Stéphanos, etc…

Programmes incluant l’ Est Azarbaïdjan : CU-103 ; CU-110 ; CL-510 ; CL-519 ; CL-521

L'Azerbaïdjan Est iranien est une région située au nord-ouest de l'Iran, qui comporte plusieurs grandes villes historiques de ce pays comme Maragheh, Tabriz, Zanjan, Ardabil, Ourmia. L’Azerbaïdjan iranien est peuplé de 15 à 30 millions d'Azéris selon les dires du gouvernement ou des Azeris. Depuis le 11ème siècle, cette partie de l’Iran, l'ancienne province d'Atropatène, est peuplée de tribus persanophones et turcophones.

La partie nord-ouest de la région faisait partie du royaume historique de l'Arménie (province de Persarménie), comme en témoignent les monastères de Dzordzor, de Saint-Stepanos de Jolfa et de Kara Kelisa « église noire » en turc, qui sont  inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Cantons et villes de l’Azarbaïdjan Est

Ahar ( Arasbaran )

Le canton montagneux d'Ahar peut être considéré comme l'une des plus anciennes régions d'Azarbaïjan situé à 103 km au  nord-est de Tabriz. Ahar connaît des hivers froids et enneigés et des étés modérés. Les forêts denses couvrent une grande partie de ses vallées et la rivière Ahar Chay traverse la capitale Ahar. Ce cantan d’importance stratégique militairement s’est  distingué ausssi historiquement.  Au début du 3ème siècle, ce territoire fut pendant vingt ans l'un des champs de bataille les plus sanglants entre Babak Khorram Din et les guerriers arabes.

Pendant le règne de la dynastie Qajar, la ville d'Ahar était le centre de commandement d'Abbas Mirza, le prince héritier de Fathali Shah,  commandant des forces iraniennes pendant la guerre Iran-Russie.

Bonab

Bonab est situé au sud-ouest de Tabriz à 113 km et du lac Orumieh près de Maragheh (13 km). Bonab veut dire e «une terre dans l'eau» ou près de l'eau. Cette ville était florissante avant l'attaque mongole, mais devait sa renaissance à l'ère safavide. Son avancement historique, économique et social a été largement dû à Maraqeh.

Bostan Abad

Ce canton se trouve dans vallées montagneuses  de Sahand avec des hivers froids, des printemps modérés et des étés chauds. La capitale est Bostan Abad qui se trouve à 55 km à l'est de Tabriz. Bostan Abad est aussi situé au nord de la ville archaïque et historique d'Ojan. En raison de la clémence de son environnement et de son climat, Ojan aurait été la résidence d'été sous le règne du gouverneur Ilkhanan mongol ruiné par le temps.

Haris

Le canton de Haris est situé dans le secteur est de la province à 98 km de Tabriz. C'est l'une des régions les plus fertiles de cette province avec au nord les montagnes de Qooshadaq, Bozqoosh et Sahand. Les étés sont  modérés et les hivers sont froids. Haris est l'une des régions historiques de la province les plus prospères selon les registres du règne de Qazan Khan. On y trouve quelques reliques. Le tissage de tapis d’Haris des zones rurales environnantes a su gagner sa renommée nationale et internationale.

Hashtrood

Ce canton est au sud-est de Tabriz, sa capitale du même nom à 122 km de Tabriz. Les environs forment un cadre rural avec 8 rivières importantes qui coulent à travers cette région (comme son nom l'indique Hasht veut dire huit et Rood signifie rivière en persan). Hashtrood a un climat variable, une partie de son secteur occidental, étant montagneux et froid, au centre plus modéré. On y trouve les vestiges du célèbre château de Zahak et des faïences remontant à la période avant la naissance du Christ. Ce château était utilisé pendant le règne Esmaili.

Jolfa

Ce canton se trouve dans le nord-ouest de la province traversé par la rivière Aras près de la frontière de la République d'Azarbaïjan et de l’Arménie. Jolfa est la capitale du canton, situé à 150 km de Tabriz et a des étés chauds et des hivers modérés en raison de son relief. Les précipitations et la végétation sont rares.

Kalibar

Ce canton montagneux est situé au nord-est de la province. Sa capitale Kalibar étant située dans une belle vallée, à 45 km d'Ahar et à 148 km de Tabriz est sous l'influence des conditions climatiques de la mer Caspienne. En général, ces zones élevées sont brumeuses et plus humides. Kalibar a également des zones forestières traversée par la rivière Aras au nord. Le célèbre sommet de Babak ou Jomhori se trouve à une altitude de 2.600 m à l'ouest de Kalibar.

Malekan

Le canton de Malekan est situé dans les limites sud-ouest de la province d'Azarbaïjan oriental et Azarbayjan ouest et la province du Kurdistan à moins de 10 km du lac Orumieh. Au sud de Malekan se trouvent les vestiges de la ville historique de Leilan. Malekan était une région prospère et florissante en raison de sa bonne position dans le réseau de communication. De plus, son sol fertile s'avère excellent pour les jardins et l'agriculture. On y cultive les fruits secs, les fruits, les vignes et les produits céréaliers. Il fait froid en hiver, chaud et modéré en été.

Marand

Marand se situe au nord-ouest de la province et est semi-montagneuse. La ville historique de Marand est à 71 km de Tabriz avec des hivers froids et des étés modérés. Marand a été célèbre sous la période assyrienne. Il est rapporté que c’est le lieu d'enterrement du prophète Noé. Son nom est dérivé du mot Pahlavi Madvand qui signifie le «lieu de vie» des Mèdes. Cette zone a également connu beaucoup de bouleversements dans le passé.

Maraqeh

Le canton de Maraqeh est situé au sud de Tabriz sur les versants montagneux de Sahand. La ville historique de Maraqeh est à 126 km. du centre de la province et a un climat variable de type montagneux, les régions autour du lac Orumieh étant chaud. Tout au long de l'histoire, cette ville a connu de nombreux bouleversements tels que les batailles de Babak Khorram Din contre les Arabes. En l'an 628 quand il est tombé entre les mains des Mongols en l'an 656, il devint le centre de commandement sous le règne de Hollakoo Khan Mongol. Les vestiges du célèbre observatoire réputé dans le monde se trouvait à cet endroit.  

Mianeh

Mianeh se trouve dans la région la plus orientale de la province, entre les chaînes de montagnes Bozqoosh et Qaflan Kooh (kooh = montagne en person). Sa capitale, Mianeh se trouve à 170 km au sud-est de Tabriz avec un climat méditerranéen chaud et une température annuelle maximale de 19 ° C en moyenne.

Sarab

Sarab est situé à l'est de la province d'Azarbaïjan du côté d’Ardebil. Sa capitale, la ville de Sarab est à 636 km de Téhéran, et à 130 km de Tabriz à l'est de Bostan Abad. Ce canton s’étend sur les hautes montagnes de Bozqoosh et de Sahand avec un climat montagneux et modéré, et des hivers extrêmement froids et des étés agréables. Sarab est l'une des plus anciennes villes de cette province et bénéficie de monuments anciens. De plus, en raison de la proximité de ses volcans, elle offre des sources d’eau minérale abondantes.

Shabestar

La ville de Shabestar est au nord-ouest de Tabriz et sa capitale Shabestar est à 60 km de Tabriz située sur la  route et la  ligne de chemin de fer entre Tabriz et la Turquie. Le comté fait partie de la région vallonnée de Mishoo  au nord-ouest du lac Orumieh. Il connaît des étés tempérés chauds et des hivers froids et modérés. Pendant l'ère Safavide, le célèbre passage de Tabriz-Tarabuzan traversa cette ville. Shabestar est connu pour être l'une des plus anciennes villes de la province de l’Est Azarbaïjan. Des personnalités réputées telles que Sheikh Mahmood Shabestari, Sheikh Mohammad Khiyabani et Mirza Ali Akbar Mojez Shabestari sont originaires de cette région.

Tabriz

Tabriz est la capitale de la province de l'Azerbaïdjan oriental, au nord-ouest de l'Iran (Azerbaïdjan iranien). Elle se trouve sur le cours de la rivière Talkheh (aussi appelée Aji-Chāi), près du lac d'Ourmia, à proximité des frontières de la République d'Azerbaïdjan et de l'Arménie. Sa population s'élève à plus de 2 100 000 habitants en 2015 pour 45,481km² ce qui fait de Tabriz, la ville la plus dense au monde.

Le site de Tabriz est habité depuis la Préhistoire et il reste des traces d'occupation de l'âge du Fer. En 2002, plusieurs tombes  sont découvertes près de la mosquée bleue de Tabriz. Les analyses au carbone 14 réalisées par l'université Allameh Tabatabi ont démontré qu'elles dataient au moins de 1800 AV JC.  Le résultat des fouilles est conservé dans le musée de l'Âge du Fer de Tabriz. La première référence faite à Tabriz figure sur une tablette de pierre de l'époque du roi assyrien Sargon II, à la fin du 8ème   siècle AV JC.

Après la conquête de la Perse sassanide par les Arabes musulmans, la tribu yéménite Azd s'installe à Tabriz. La ville connait alors un certain développement, au point que le géographe arabe Yaqout affirme au 8ème   siècle que Tabriz n'était qu'un village avant l'arrivée des Arabes. En 791, la ville est détruite par un tremblement de terre. Zubayda, épouse du calife abbasside Haroun al-Rachid, permet par ses dons la reconstruction et l'embellissement de la ville.

À partir de la fin du 10ème  siècle, Tabriz vit une période troublée. Elle devient la capitale de dynasties locales qui étendent leur   pouvoir sur la région. En 1227, la ville est conquise par Gengis Khan et intégrée au vaste empire mongol. Elle se relève à partir de 1270, date à laquelle Abaqa Khan, petit-fils de Gengis Khan et fondateur de la dynastie des Ilkhanides, se fixe à Tabriz pour sa position privilégiée près des vastes prairies du nord-ouest de l'Iran actuel. En 1295, Ghazan Khan en fait le centre administratif de son empire, qui s'étend de l'Anatolie à l'Amou-Daria, et du Caucase à l'océan Indien. Sous son règne sont élevées de nouvelles murailles et de nombreux bâtiments publics, des écoles et des caravansérails.